"Droits sexuels" et "éducation à la sexualité" : histoire d'une dangereuse imposture

30/05/2017 09:40

  (Cette histoire a été réalisée par un collectif de professionnels psychologues et pédopsychiatres)

Source : http://pros-contre-educsex.strikingly.com

 

Le 30 Mars 2017, le gouvernement français, par l’intermédiaire du ministère de la santé et de son plan « Stratégie nationale de santé sexuelle », et du ministère de l’Education nationale, a lancé son nouveau programme « d’éducation à la sexualité » qui est donc « désormais intégrée dans les objectifs prioritaires du parcours éducatif de santé mis en place par l’Éducation nationale » pour « tous les niveaux scolaires, de la maternelle au lycée »[1].

 

D’une part, la stratégie proposée est axée, sur le versant de la santé et de la prévention dont nous reconnaissons toute la pertinence, d’autre part, elle s’inscrit dans la droite ligne de l’OMS et de la « déclaration des droits sexuels » de l’IPPF (International Planned Parenthood Federation ou Fédération Internationale des Plannings Familiaux). Et il est nécessaire de décrire ici l’historique de ces textes de référence sur lesquels s’appuient les ministères français afin d’en mesurer les enjeux.

 

Notre analyse porte successivement sur « l’éducation à la sexualité » en elle-même, puis sur « les droits sexuels ». Nous allons en reprendre brièvement le contenu mais suggérons au lecteur de se faire son propre avis en allant lui-même découvrir ces textes dans leur intégralité.

Lire la suite